Community Manager du Futur

baie de cannes

POKÉMON GO : STOP OU ENCORE ?

Cela fait désormais une semaine que le fameux jeu Pokémon Go est sorti sur smatphone en France. Si quelques chanceux s’étaient déjà procuré l’appli via des moyens détournés, la majorité des joueurs réunionnais se sont tout récemment mis à la chasse au pokémon. Un buzz incroyable qui réjouit certains autant qu’il laisse d’autres sceptiques. Et vous, stop ou encore ?

Vous les avez sûrement déjà aperçus. Penchés sur leurs téléphones portables, au Barachois ou au port de Sainte-Marie, en groupe ou solo, poussant des cris de joie ou de frustration. Les joueurs de Pokémon Go sont partout sur l’île. Si certains râlent sur cet énième jeu, l’estimant « abrutissant », d’autres s’en frottent les mains.

Dernier exemple en date : l’IRT, qui a réalisé une judicieuse opération marketing autour du jeu. C’est au jardin de l’Etat, que l’institut de tourisme a distribué 200 sacs cadeaux. Des kits pour dresseurs que se sont arrachés les passants. Ecouteurs, stylo, carnet de notes (estampillés IRT tout comme le sac), batterie rechargeable et bouteille de soda (de la marque Orangina, qui a, elle aussi flairé la bonne affaire). En à peine 30 minutes, les packs sont partis comme des petits pains. Pas sûr que ce genre d’opération augmente les chiffres du tourisme, mais les joueurs en panne de batterie ont probablement dû s’en réjouir.

Sur les réseaux sociaux, les détournements sont plus amusants. Une image parodique propose aux adeptes de Pokémon Go de se mettre plutôt à la recherche des différentes agences de Pôle Emploi. Une start-up réunionnaise est même allée jusqu’à lancer une offre d’emploi qui a été largement partagée et « likée » seulement quelques jours après avoir été postée sur Facebook.

 

Derrière cette opération « marketing », une vraie offre, pour une poste de commercial. Un autre statut plus sarcastique suggère aux développeurs du jeu de sortir la même appli pour débusquer les fichés S.

A La Réunion, le buzz ne semble pas prêt de s’arrêter. La ligue réunionnaise de Pokémon (oui, oui, il y en a bien une) prévoit même une rencontre au parc de la Trinité le 13 août prochain. L’événement invite les intéressés à venir nombreux pour « partir à l’aventure » et même « découvrir ou redécouvrir les coins et recoins » de l’île à travers la chasse au Pokémon. A Saint-Denis, les pokéstops (les boutiques où joueurs se rechargent en pokéballs et autres objets) fleurissent partout… même à la mosquée ! Le siège de Réunion Première et le centre d’affairs Cadjee ont également été choisis pour alimenter les dresseurs. Mais pas sûr que ses occupants apprécient de voir des apprentis dresseurs entrer. Même si c’est pour attraper un Pikatchu.

http://www.ipreunion.com/actualites-reunion/reportage/2016/08/01/entre-recuperations-marketing-et-buzz-delirant-les-reseaux-sociaux-frisent-l-overdose-pokemon-go-stop-ou-encore,47747.html

google+

linkedin

1 Comment

  1. I see your page needs some unique articles.
    Writing manually is time consuming, but there
    is tool for this task. Just search in gooogle for – Avurker’s essential tools

Leave a Reply

Ma timeline twitter
Suivez moi sur Twitter
Instagram Feed
Something is wrong.
Instagram token error.
Rechercher

Powered by themekiller.com anime4online.com animextoon.com apk4phone.com tengag.com moviekillers.com